top of page

L’intention derrière le geste, la preuve de l’amour


On dit souvent « c’est l’intention qui compte ». Encore faut-il réussir à identifier l’intention. Nous avons tous une manière de communiquer qui nous est propre. Nous avons tous une manière singulière de percevoir le monde. Au cours de notre enfance, nous avons structuré des langages différents. Et, nous pensons à tort que notre vérité est partagée avec la pensée commune. Il peut donc souvent nous arriver d’être déçus, de se sentir mal-aimés et nous passons à côté de ce que nous n’avions pas vu, nous nous ratons. Nous ratons l’amour.


Gary Chapman, connu pour son livre Les langages de l’amoura identifié cinq langages de l’amour. Pour lui, chaque personne aurait deux langages prédominants. La compréhension de ces différents langages pourrait permettre de ne plus manquer l’amour que l’autre nous donne. Ces langages s’appliquent dans le couple bien évidemment mais également à toutes nos relations. Même célibataires, nous remplissons nos réservoirs d’amour que ce soit avec nos enfants, nos proches, nos amis ... Il est d’ailleurs intéressant de constater quels sont les langages de nos enfants et en quoi ceux- ci sont en lien direct avec ceux qu’ils ont reçu. A l’inverse, une enfance difficile est susceptible de bloquer ces langages de l’amour. Pour Florentine d’Aulnois- Wang, autrice des clés de l’intelligence amoureuse, la mission du couple est « de s’aider là où on s’est fermés ».



Quels sont ces cinq langages ?


Les paroles valorisantes : je me sens aimé quand on me dit des mots qui me soutiennent (ex : je suis fier(e) de toi, tu es ravissant(e)...)

Les moments de qualité : moments privilégiés que l’on passe ensemble (ex : un repas, une promenade, une activité...)

Les cadeaux : L’acte d’offrir (ex : ramener quelque chose d’un voyage, offrir un cadeau…) Ce n’est pas la valeur du cadeau qui importe mais le geste. Cela peut tout à fait être un post-it laissé sur un miroir, une fleur cueillie ...

Les services rendus : Certaines personnes montrent leur amour en rendant service. Ce n’est pas juste une corvée mais une façon de parler d’amour. (Ex : préparer à manger, ranger des affaires qui trainent … )

Le toucher physique : Tout ce qui concerne le spectre du toucher (ex : une caresse, un baiser, une étreinte, une main posée, une relation sexuelle …)


La connaissance de ces langages permet de voir quand l’amour est là. Il est alors plus facile d’entendre tout l’amour qui se parle. D’où l’importance de synchroniser nos langages avec l’autre. C’est-à-dire de parler sur la même fréquence pour ne pas tomber dans des croyances limitantes et penser que ce qui va faire plaisir à l’autre c’est aussi ce qui nous fait plaisir. Alors, comment savoir quels sont nos langages de l’amour ? Et comment les synchroniser ?



Vous pouvez tout d’abord commencer par compléter ces affirmations :

  • « Je me sens aimé quand … »

  • « Ce qui remplit mon cœur c’est quand ... »

  • « Je me sens aimant(e) quand je ... »



Puis, quand vous les avez identifiés, vous pouvez alors les partager avec votre partenaire. N’ayez pas peur d’expliquer, de dire quand vous faites quelque chose pour l’autre « la, tu vois, je te montre mon amour ». Vous pouvez aussi demander ce dont vous avez besoin (par le positif pour ne pas tomber dans la plainte). Nous ne faisons pas toujours tout de manière naturelle, nous n’avons pas forcément la capacité de deviner ce dont l’autre à besoin. Soyez transparents, donnez-vous la notice car plus on se sent aimé mieux on va et, plus l’amour circulera dans votre couple, plus vous aurez la possibilité de libérer de la fluidité, de la joie, du désir et de la légèreté. Il est plus ou moins difficile d’exprimer, de montrer ou même de recevoir surtout si ce n’est pas dans vos habitudes. Soyez indulgents avec vous-même. En prendre conscience est déjà un très beau début.


De plus, il est tout à fait possible d’apprendre à développer un langage qui n’est pas le nôtre pour ne pas passer à côté. Connaître l’intention d’amour de l’autre permet de l’accueillir davantage.




Recevoir de l’amour est au cœur de nos besoins en tant qu’Hommes (même si de nombreuses études montrent aujourd’hui que cette notion n’est pas réservée qu’aux Hommes et s’étend sur tout le vivant). Au contraire, être ignoré peut entraîner des conséquences dramatiques sur le vivant. L’affection et l’amour sont des besoins vitaux. Les expériences de l’auteur Masuro Emoto, montrent que l’eau se transforme sous l’influence des fréquences émises. Il va alors soumettre l’eau à des mots dits « positifs » qui disent la beauté et des mots dits « négatifs » qui disent la haine et la peur. Il constatera que la forme des cristaux reflète l’intention véhiculée par les mots et leur pouvoir.


Si l’eau est capable de percevoir tout changement de pensée et d’humeur, qu’en est -il de nous autres, humains composés de 70 à 90 % d’eau ?


L’intention derrière le geste aurait donc un impact considérable sur le champ vibratoire. Tout ce que nous ressentons, entendons ou voyons à un impact. Alors élargissons nos perceptions pour mieux accueillir l’amour que l’on nous donne et mieux l’offrir encore.


2 vues0 commentaire

コメント


bottom of page