top of page

L'argent : qu’en est-il de ces problématiques au sein du couple ?


Et oui l’argent, sa gestion, le salaire sont indissociables de notre organisation. Mais qu’en est-il de ces problématiques au sein du couple ?


Avant de nous pencher sur cette question nous pouvons nous accorder pour dire que chacun d'entre nous entretient une relation qui lui est propre avec l’argent. Cette relation a pu ou non avoir été influencée par un historique familial ou personnel, des objectifs de vie, le caractère, etc.

Avec le couple, il va y avoir des mises en commun. Que ce soit au niveau des goûts, des envies, d’un investissement immobilier, d’un partage des tâches, du désir ou non d’avoir des enfants ... Celui-ci devient une entité à part entière tout en laissant la place aux individualités de chacun. Il peut choisir ou pas que les dépenses soient communes, mais si celui-ci a des objectifs de construction à long terme ces questions vont se poser. Il y a donc deux individualités ayant des rapports différents à l’argent et qui se retrouvent à réfléchir ensemble. Comme souvent, dans les problématiques relationnelles, nous retrouvons la difficulté de comprendre les comportements de l’autre, car l’on s’imagine que le prisme à travers lequel nous voyons les choses est le même pour tout le monde. Peut s’en suivre de l’incompréhension, du jugement et du conflit.


L’équilibre financier est à prendre en compte. Cela peut influencer les décisions concernant les dépenses. Mais cela peut aussi entraîner un déséquilibre dans le couple lorsque les partenaires ont des salaires différents. L’un peut se sentir redevable s’il n’est pas capable d’assurer les mêmes dépenses que l’autre. Le couple peut alors se retrouver confronté à des problématiques liées à l’estime de soi et des questions de hiérarchie. La personne qui gagne moins peut se sentir dévalorisée voir même dépendante financièrement avec tout ce que cela implique. Il y a des chances que celle-ci ait plus facilement tendance à s’effacer, prendre moins de place dans les décisions ne se sentant plus légitime. Il est alors évident que ces déséquilibres sont susceptibles d’affecter la dynamique relationnelle. Vous imaginez bien que si l’égalité homme/femme est un sujet qui n’a pas encore trouvé toutes ses clés, certaines constructions sociales perdurent. Il est encore très compliqué pour certains hommes de gagner moins que leur femme par exemple. Cela n’est pas étonnant si nous considérons que ce sont encore des sujets nouveaux et que les codes intégrés, et encore très largement diffusés, viennent accentuer les rôles et la place que chacun doit prendre. Nous commençons, entre autres, à parler de congé de paternité, mais l’inconscient est encore trop victime de ce qu’il à admis comme un modèle. Heureusement que l’on peut aussi constater que nous sommes de plus en plus nombreux à soulever ces problématiques, à les questionner et à les déconstruire. On note, par exemple, davantage d’hommes ayant une véritable envie de prendre en charge la contraception.


Alors même si l’argent peut encore être considéré comme un sujet tabou dans notre société, le rôle de la communication est fondamental et davantage encore au sein du couple. Les disparités salariales, avec tout ce que cela peut entraîner, peuvent laisser des traces de ressentiments, de frustration et de colère. Tout cela est bien sûr à remettre dans un contexte culturel et sociétal tout en intégrant que cela varie d’un couple à l’autre, d’une personne à l’autre. La communication peut justement permettre de mettre à plat les attentes, les priorités, les objectifs de chacun afin de trouver les arrangements et les compromis nécessaires, mais surtout afin de rencontrer l’autre à travers son prisme et de le respecter tout en conservant un rapport d’égalité. Trouvez des solutions qui fonctionnent avec votre couple. Encore une fois, il n’y a pas de règles. La vie à deux ne tient pas sur une ligne droite, elle évolue, change et faire preuve de flexibilité et de transparence est toujours à garder à l’esprit.

1 vue0 commentaire

Comentarios


bottom of page