top of page

La définition de l'amour par Gisèle


Une grande partie des gens recherchent l’Âme sœur. Quoi de plus sain, de plus normal d’être aimé et être dorloté. Mais :


Comment porter à l’autre ce sentiment inconditionnel, ce regard de tendresse, ce regard de paix, de désir, ce regard enveloppant de bonté et de générosité si nous n’avons pas la paix en nous et avons du mal à nous regarder ?

Comment pouvons-nous prendre l’autre dans les bras et lui dire « Je T’aime » avec sincérité, avec le cœur ? Si nous avons du mal à se dire qu’on s’aime, et qu’on prenne soin de nous.

Comment pouvons-nous avoir des moments de tendresse en intimité avec l’autre, si nous ne sommes pas Vrai avec nous-même et avons du mal à rester avec soi ?

Comment pouvons-nous partager des moments de notre vie les plus secrètes, le plus privée avec l’autre si nous-même avons du mal à être avec notre je ?

Comment pouvons-nous voir le bon côté de l’autre, la partie la plus noble si nous ne voyons pas la nôtre et nous ne nous apportons pas de l’attention ?

Comment pouvons-nous faire plaisir et donner à l’autre une partie de notre être si nous avons du mal à accepter ce qu’on nous donne, car nous pensons ne pas mériter le bon ou nous n’aimons pas notre nez, notre poids, nos cheveux, etc. ?


Moi, je vous parlerai de l’amour de soi, l’amour que nous devons nous apporter, tout commence par soi. Aimer l’autre si nous ne nous aimons pas nous-même, va être très compliqué. Car l’amour de soi nous ouvre beaucoup d’opportunité : le fait de faire le bon choix, avoir une relation saine et équilibrée, suivre notre voie, pouvoir poser nos souhaits, nos envies, nos différences, nos limites et d’exister dans la relation, avoir sa place, être estimé, être aimé pour qui nous sommes. Partager des moments de qualité et de voir vraiment l’autre. Pouvoir se connaître, c’est prendre conscience de nos qualités et nos défauts, ce que l’on souhaite pour notre vie et ce que nous ne voulons plus. Pouvoir rester seule, partager de très bons moments avec soi, vouloir aller vers son bien-être, connaître son corps et le respecter, savoir écouter son corps et comprendre ce qu’il nous dit.


L’amour est le sentiment le plus beau pour notre développement et notre stabilité, vivre dans l’agapé, l’amour divin, c’est voir les choses avec un autre regard, le regard du cœur, de l’âme. Aimer n’a pas d’appartenance, il est tolérant, sans complaisance, aimer, c’est la liberté, la légèreté.

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page